La raison d’être au service de la marque employeur

La loi PACTE (plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) nous propose depuis le 11 avril 2019 de définir une raison d’être en tant qu’entreprise. Si cette loi est encore très récente, c’est parce qu’aujourd’hui se pose la question d’une gouvernance harmonieuse, souvent soucieuse de l’environnement.

Cette raison d’être va être au service d’une méthode de travail et d’un management moderne et performant pour répondre aux problématiques humaines et sociétales de l’entreprise. Plus qu’un objectif, la raison d’être est le cap que va suivre l’entreprise pour respecter un engagement, une cause, une mission qui lui tient à cœur. En résumé, c’est le rôle que va jouer l’entreprise face à la société actuelle, en tenant compte de son utilité et de ses préoccupations.

 

Déterminer cette raison d’être peut donner certains bénéfices, aussi bien en interne qu’en externe, que nous avons lister ci-dessous :

 

  • Remotiver ses équipes et fédérer tous les acteurs d’une entreprise

TPE, PME, GE, il n’y a pas de règle concernant la taille de l’entreprise. Toutes ambitionnent de fédérer leurs équipes autour de valeurs communes. Mais, l’enjeu et la tâche se trouvent encore plus importants dans les grandes entreprises. Il est essentiel de rappeler le rôle, l’objectif de chacun pour regarder dans la même direction. Dans cette démarche, les salariés se sentiront valorisés, intégrés et y verront un véritable intérêt en tant que personne, ce qui impacte directement la motivation et l’état d’esprit général au sein de l’organisation. Si la raison d’être est bien définie, elle permet de créer une mobilisation, un engagement général. A terme, cela créera un sentiment d’unicité au sein de l’organisme, et ce, de la plus petite à la plus grande entreprise. 

  • Atteindre des objectifs définis

Véritable outil stratégique, c’est la colonne vertébrale d’une entreprise. Ça va définir une nouvelle structure, un tremplin agissant sur stratégie managériale, l’intérêt porté au développement durable et bien d’autres encore, selon les besoins, demandes et attentes de l’entreprise.

  • Faire décoller son image

Pour redorer, améliorer, faire évoluer ou redéfinir, la raison d’être est un bon moyen de retravailler son image en la rendant plus cohérente et puissante. Mais si, selon une étude de l’Institut Française d’Opinion Publique, 95% des français apprécient effectuer un achat lorsque l’entreprise est engagée, en permettant de les fidéliser autour de valeurs communes, il faut faire attention à ne pas paraître trop lisse ou trop parfait. Il ne faut pas oublier que la raison d’être c’est avant tout qui nous sommes en tant qu’entreprise. Les consommateurs ne mettront pas longtemps à se rendre compte qu’on les a bernés avec de fausses promesses. Il est même bien pire de se revendiquer fervent défenseur de tel ou tel cause en agissant à contre-courant, que d’assumer avec honnêteté certaines failles. Alors attention à ne pas se laisser aller à un discours trop présomptueux ou hypocrite qui risque simplement de détruire ce que vous avez essayé de construire.

 

Yves Rocher en est d’ailleurs un bon exemple. Marque qui se proclame cosmétique végétale et dont la raison d’être est la suivante « Se reconnecter à la nature », vend en réalité de nombreux produits qui prouvent le contraire. Elle est aujourd’hui associée à des rumeurs de « greenwashing », qui entache les valeurs de la marque et qui font perdre sa crédibilité. L’entreprise s’est mise en mouvement. A retenir : l’objectif est d’avoir une cohérence parfaite entre ce qu’on dit et ce qu’on fait.

 

Alors comme vous avez pu le découvrir, la raison d’être est un bon moyen d’exprimer sa singularité sur un marché. Elle est le reflet authentique d’un intérêt collectif au sein d’une entité. Tel un véritable fil conducteur, c’est elle qui dicte la manière de gouverner, de se comporter en tant que salarié et d’être perçue du point de vue consommateur. Mais, même si elle peut se montrer élogieuse, elle doit surtout être le reflet de l’entreprise avant tout.

 

Et vous, c’est quoi votre raison d’être ? Pour vous aider, on vous laisse avec l’exemple de Guerlain :

 

LVMH – Raison d’être Guerlain, Janvier 2019

 

« Nous, les Femmes et les Hommes de Guerlain
Nous créons des produits d’exception de Parfum et de Beauté depuis 1828 et nous œuvrons pour préserver, développer et transmettre ce patrimoine unique aux générations futures.

 

Nous nous engageons et nous agissons au nom de la beauté de nos clients, au nom de la beauté de nos créations et au nom de la beauté de la planète.

 

Nous embarquons et nous fédérons (clients, partenaires, sociétés partageant la même vision) afin d’imaginer et de façonner ensemble un monde plus beau et responsable. »

 

Vous voulez fédérer vos équipes ? Révéler votre singularité ?

Contactez – nous !

benoit@galanga-inside.fr

06.12.11.43.69

 

Sources :

https://www.greenly.earth/blog/entreprises-definir-sa-raison-detre

https://www.diligent.com/fr/blog/ecrire-sa-raison-detre-les-benefices-pour-lentreprise/

https://www.agence-declic.fr/nos-expertises/strategie-responsable/raison-detre-entreprise-5-etapes/

https://leplaylaw.com/toutes-les-raisons-detre/